Carcinome thyroïdien canin

L’ablation chirurgicale est le traitement de choix dans les cas où la tumeur n’a pas profondément envahi d’autres structures locales telles que les principaux vaisseaux sanguins et les nerfs rendant l’intervention trop risquée.

Les carcinomes thyroïdiens semblent être faiblement à modérément sensibles à la chimiothérapie seule.

L’irradiation par faisceau externe a donné de bons résultats pour les tumeurs localement invasives ; cependant, ce traitement n’est pas facilement disponible pour un usage vétérinaire.

L’ablation de la thyroïde à l’aide d’iode radioactif (131I) est une thérapie efficace dans les parties de la tumeur capables d’absorber l’iode.

Afin de vérifier si ce traitement améliorera le pronostic de votre chien, une scintigraphie nucléaire est d’abord réalisée. On injecte au chien le matériau radioactif, dont la structure est similaire à celle du 131I, puis on le scanne pour voir si le carcinome en absorbe une quantité appropriée. Si c’est le cas, on en conclut que le 131I est susceptible d’être efficace pour détruire la tumeur, quelle que soit sa position. Une étude récente menée dans notre hôpital a montré que la durée moyenne de survie avec ce seul traitement est d’environ 30 mois alors que la durée moyenne de survie sans aucun traitement est d’environ 3 mois.

Il semble que le seul véritable inconvénient de ce traitement est que votre chien peut être légèrement radioactif pendant quelques jours après le traitement et doit donc être maintenu en isolement strict. Après cette période, le chien peut rentrer chez lui dans son environnement normal, mais nous conseillons aux propriétaires de ne pas avoir de contact prolongé avec le chien pendant une semaine environ et de décourager le chien de dormir sur le lit ou de s’asseoir sur les genoux de quelqu’un pendant une période prolongée.

Les chiens doivent souvent être sous hormone thyroïdienne de remplacement pour le reste de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.